Retour

Est-ce que tu ressembles à quelqu’un de marié ?

Par le pasteur David Porter

L’autre jour, j’observais les couples dans un centre commercial. Il existe toutes sortes de couples, le savais-tu ? Maintenant, nous allons jouer à un jeu et tu me donneras ton avis.

Voilà un couple et chacun s’accapare entièrement de l’un et l’autre, indifférent à ce qui les entoure, qui rit, plaisante, sourit et profite du fait d’être ensemble plus que du centre commercial.

Maintenant, regarde attentivement : le couple numéro deux se dirige vers nous… tout deux marchent, font du shopping, ont l’air de s’ennuyer un peu et de surcroît se plaignent. Ils regardent par la fenêtre en fronçant les sourcils et entrent dans les magasins sans forcément acheter. Ils se séparent temps à autre pour se retrouver ailleurs.

Lequel de ces couples est marié ?

Est-ce bien ? Pourquoi, pourquoi pas ? Est-ce que c’est en partie normal ? Est-ce que le mariage doit prendre le dessus sur le romantisme pour ensuite l’étouffer définitivement ?

Ce n’est pas entièrement normal, parce que s’il n’y a plus la part de romance, l’un ou l’autre sera tenté. Mais cela va au-delà de la romance. Quelqu’un a dit qu’être amis est essentiel pour rester ensemble. Selon lui :

« Être ami avec ta conjointe signifie que :

* Tu la respectes.

* Tu la traites comme si elle était ton égale, même lorsque ton éducation et ta propre tendance à l’égoïsme te convainquent du contraire.

* Tu lui parles de ce que tu ressens et tu réfléchis à ce qui est bon ou pas dans votre vie ensemble.

* Tu risques même le conflit en étant plus honnête avec elle qu’il n’est confortable de l’être, parce que cela construit l’intimité dans ton mariage.

* Vous planifiez et rêvez ensemble parce que la vie est trop compliquée pour se contenter d’improviser.

En d’autres termes, tu traites ta partenaire comme si elle était ta « meilleure » amie. » ( John Marshall ).

Tu peux tout inverser et dire qu’il est tout aussi important pour la femme d’agir comme cela vis-à-vis de son mari. Il faut travailler à l’amitié.

En 1966, un groupe appelé The Association a chanté une chanson un peu fleur bleue qui parlait d’un jeune homme frustré, amoureux de quelqu’un qui ne lui rendait pas son amour : « Cherish » ( Chérir ).

« Tu ne sais pas combien de fois j’ai espéré
Te transformer en quelqu’un qui voudrait
Me chérir autant que je te chéris.
Et je te chéris. »

Si notre amoureux frustré avait réussi à séduire la fille, je suppose qu’il aurait appris à la dure ce que M. Spock de Star Trek a dit avec sagesse lorsque quelqu’un lui a volé sa fiancée : « Elle est à toi mais dans quelques temps, tu te rendras peut-être compte qu’il n’est pas aussi plaisant d’avoir que de vouloir. Ce n’est pas logique, mais c’est souvent vrai. »

Que signifie chérir ?

Chérir vraiment va bien au-delà de ce que mon amour ( aussi connu comme étant ma femme ) me fait ressentir. C’est ce qu’il y a dans mon cœur pour elle qui me donne envie de la protéger et de choisir ce qui est bien pour elle. Cela me donne envie de cultiver notre amitié. D’après le dictionnaire, chérir signifie :
1 aimer très tendrement quelqu’un, faire preuve d’un profond attachement, prendre soin de lui ; ( comme une mère qui chérit ses enfants ).

2 faire preuve, à l’égard de quelque chose, d’un goût particulier ou d’une certaine complaisance ; ( « chérir un souvenir ou la solitude », par exemple ).

3 attacher un grand prix à quelque chose.

Est-ce ainsi que tu traites ton épouse ? Est-ce que tu « prends soin » de cette relation ? Est-ce que tu y travailles ? Pourrais-tu tromper quelqu’un qui te regarderait dans un centre commercial et qui penserait que tu n’es pas marié en te voyant avec ta femme ?

Voilà ce que veut dire chérir selon l’apôtre Paul :

« Car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. Or, de même que L’Église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l’être à leurs maris en toutes choses.

Car jamais personne n’a haï sa propre chair ; mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l’Église, parce que nous sommes membres de son corps. C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. Ce mystère est grand ; je dis cela par rapport à Christ et à l’Église. Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari » Éphésiens 5:23 & 29-33

Tu peux choisir d’agir comme cela… le sais-tu ? Choisir de devenir ami avec ton épouse.

Donc, la prochaine fois que vous allez au centre commercial, entre dans le magasin de chaussures avec elle. Non, pardon. Je ne vais quand même pas te demander de te torturer toi-même mais fais attention à elle et souris-lui. Plaisante avec elle. Achète-lui une bonne crème glacée. Efface cet air renfrogné de ton visage quand elle achète une nouvelle robe. Prétends plutôt que tu l’aimes bien, toi aussi.

Chéris-la, chéris-le. Tu ne réalises probablement pas le don incroyable qui t’a été accordé.

D’autres pensées bibliques à lire sur

╰▶ www.Viechretienne.net/pensee-du-jour

 

0