Retour

Le périple de la foi (2)

Avant de méditer la suite de notre pensée d’hier, rappelons-nous l’introduction

Croire est un acte de foi. Lire la Bible, prier et vivre au quotidien selon la volonté de Dieu sont aussi des actes de foi. Mais qu’est-ce que la foi ? Il ne s’agit pas d’une chose hasardeuse mais d’une confiance en ce que Dieu dit, en ce qu’Il révèle et manifeste dans la vie de quiconque s’ouvre à Son Amour divin.

La foi n’est ni statique ni passive. C’est en quelque sorte un long voyage de découverte avec de multiples étapes.

Sans la foi, il est impossible de vivre pleinement sa vie d’homme ou de femme si ce n’est une existence factice sur les quais de l’insatisfaction humaine. Impossible de réellement lever les voiles et de prendre le large vers un horizon meilleur et assuré.

Regarder vers le lointain et avoir des projets ne suffisent pas. Il faut larguer les amarres, couper irrémédiablement avec tout ce qui entrave la vraie liberté, mais pas seulement. Sans un capitaine à bord, sans carte et sans boussole, l’intrépide qui se fie en ses capacités ne va pas bien loin. Il peut faire du cabotage, d’un triste port d’attache à un autre, ou pire sombrer dans l’estuaire de ses rêves et de ses ambitions.

Jésus Christ est le commandant de bord indispensable. La Bible est la carte et la boussole est la conscience ajustée par la proximité de Dieu au quotidien.

Que l’un ou l’une fasse défaut et le voyage court à l’échec.

Observons aujourd’hui la carte

La carte

La foi vient de ce qu’il est écrit dans la Bible et non dans nos ressentis et nos expériences personnelles. Se passer de la lire, de la méditer et de la mettre en pratique relève de l’orgueil ou de la paresse, parfois des deux.

Toute la Bible est utile pour former le cœur à l’obéissance et ouvrir les yeux sur le Seigneur Jésus, le Sauveur et le Chef de la foi. Elle est indispensable à tous et n’est jamais assez consultée, aimée et suivie.

« Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre. » 2 Timothée 3:16-17

Cette carte est vivante et agissante dans les cœurs et les esprits de ceux et celles qui en font leur nourriture et leur joie quotidiennes. Elle ne peut se lire correctement qu’avec le secours de l’Esprit de Dieu qui la déchiffre et la rend ainsi accessible par les exercices de la foi. Les voies de Dieu à notre égard découlent d’elle.

« … Dieu nous les a révélées par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. Lequel des hommes, en effet, connaît les choses de l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu. Or nous, nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce. Et nous en parlons, non avec des discours qu’enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu’enseigne l’Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles. Mais l’homme animal ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c’est spirituellement qu’on en juge. L’homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n’est lui-même jugé par personne. Car Qui a connu la pensée du Seigneur, Pour l’instruire ? Or nous, nous avons la pensée de Christ. » 1 Corinthiens 2:10-16

D’autres pensées bibliques à lire sur

╰▶ www.Viechretienne.net/pensee-du-jour

3+