Retour

Il m’appelle….

Par Ingrid Carlier

Avons-nous déjà ressenti dès le réveil un sentiment que nous ne pouvons pas définir ?

Et ce ressenti va nous pourrir la journée, nous voler notre joie, notre paix, nous rendre maussade, inefficace, etc.

Bien-sûr que oui… ! qu’une seule envie à ce moment sera de fuir le quotidien et de s’évader n’importe où….

Mais savons-nous que même si nous fuyons, Dieu nous appelle ? Il nous appelle par notre nom

Lorsque des parents attendent l’arrivée de leur enfant, ils mettent tout en œuvre pour chercher le prénom de leur fille ou leur garçon.

Un prénom qui correspondra à cet enfant, à son identité.

Parfois nous entendons dire : « oh cette Julie, elle porte bien son prénom » mais encore : « Ce Pierre je ne peux l’imaginer avec un autre prénom »

Tout le monde nous connaît par notre prénom mais parfois c’est juste par habitude que les personnes ne connaissent que ce prénom…

Dieu nous appelle par notre nom et Il nous connaît mieux que personne et que nous-mêmes.

« Eternel, Tu m’examines et Tu me connais, »… Psaumes 139:1 ( SG21 ).

« Je t’appelle par ton nom : tu es à moi ! »  Esaïe 43:1 ( Bible du semeur ).

« je t’ai gravée dans le creux de mes mains » Esaïe 49:16 ( LSG ).

Il connaît notre cœur, nos pensées les plus profondes, notre jardin secret….

Nous nous sentons parfois oubliées, abandonnées même de nos proches amies, nous nous sentons délaissées….

On ne se souvient pas de nous malgré ce que nous avons pu faire de bien ….

Le Seigneur, Lui ne nous oublie pas et si nous avons l’idée de fuir, Il nous rappelle car Il nous aime.

Il nous connaissait avant notre venue au monde

« Mon corps n’était point caché devant toi, Lorsque j’ai été fait dans un lieu secret, Tissé dans les profondeurs de la terre. 16 Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient ; Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m’étaient destinés, Avant qu’aucun d’eux existât. » Psaumes 139:15-1 ( LSG ).

« Parce que tu as de la valeur à mes yeux, parce que tu as de l’importance et que je t’aime, je donne des hommes à ta place, des peuples en échange de ta vie. » Esaïe 43:4 ( SG21 ).

Il est avec nous-mêmes à travers ce sentiment que nous ne pouvons définir, même si nous avons l’impression que notre prière ou notre soupir ne dépasse pas le plafond ! de même si nous nous sentons seule.

J’ai senti ces choses à plusieurs reprises, une seule solution était efficace pour moi…

Fuir, certes, mais fuir auprès de mon Dieu, arrêtons de penser à l’activisme…

Puissions-nous L’écouter et fuir dans Sa présence, c’est l’unique solution à ce sentiment indescriptible… c’est ce que le Seigneur nous demande de faire à ce moment….

Il nous réconfortera, nous comblera de Sa paix, nous donnera des trésors pour pouvoir repartir…

« Où irais-je loin de ton esprit, Et où fuirais-je loin de ta face ? » Psaumes 139:7 ( LSG ).

« Et je te donnerai les richesses cachées et les trésors déposés dans des lieux secrets, pour que tu saches que c’est moi, l’Eternel, moi qui t’appelle par ton nom, moi le Dieu d’Israël. » Esaïe 45:3 ( Bible du semeur ).

Une prière pour aujourd’hui

Seigneur, merci de m’appeler par mon nom. Tu me connais mieux que personne. Tu me vois et Tu m’appelles personnellement…. Tu veux me faire du bien, que je puisse goûter à ce calme afin que Tu me touches, que Tu me visites. Seigneur, je désire T’entendre m’appeler, que je sois attentive, que mon oreille ne soit pas distraite… et que je reçoive Tes trésors cachés. Amen

Merci Seigneur

D’autres pensées bibliques à lire sur

╰▶ www.Viechretienne.net/pensee-du-jour

7+