Retour

Accidents évités

Par le pasteur David Porter

Un de mes amis, Christophe, fait un travail dont tous les petits garçons rêvent : il conduit des trains dans la très belle région de France qu’est l’Alsace.

Je dis « travail de rêve » mais je ne suis pas sûr que c’est toujours ce dont rêvent les petits garçons de nos jours. D’après ce que je sais de mes petits-enfants, ils rêvent probablement de tuer des monstres à trois têtes dans des châteaux de l’espace ; c’est un bon travail aussi si tu arrives à le décrocher.

Une nuit, alors que Christophe conduisait son train à travers la campagne, les phares ont illuminé devant lui quelque chose sur les rails. Il a réagi très vite et arrêté son monstre lancé à pleine vitesse juste quelques mètres avant qu’il n’écrase un jeune homme désespéré qui se tenait sur les rails.

Cet homme avait prévu de se suicider et mon ami devait être son bourreau involontaire. Mais Christophe était éveillé, à son poste, et sa réaction rapide a sauvé la vie d’un homme. Nous entendons parler de conducteurs détruits par la drogue et l’alcool qui causent des accidents entraînant souvent la mort de nombreuses personnes.

Mais un homme doit sa vie à Christophe qui était alerte, vigilant et faisait de son mieux.

Nous devons notre vie

Quelqu’un d’autre nous a sauvé d’un accident ferroviaire éternel.

« Quant à vous, vous étiez morts à cause de vos fautes et de vos péchés, que vous pratiquiez autrefois conformément à la façon de vivre de ce monde, conformément au prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui est actuellement à l’œuvre parmi les hommes rebelles. Nous tous aussi, nous étions de leur nombre : notre conduite était dictée par les désirs de notre nature propre, puisque nous accomplissions les volontés de la nature humaine et de nos pensées, et nous étions, par notre condition même, destinés à la colère, tout comme les autres. » Ephésiens 2:1-3

Ce train du jugement de Dieu se précipitait vers nous. Nous nous tenions sur les rails, coupables et condamnés, attendant l’exécution de la sentence. Le verdict signifiait une mort éternelle, une horrible conscience de la séparation d’avec Dieu et à l’origine prévue pour le diable. Mais tous ceux qui ne veulent pas de la seigneurie de Dieu dans leur vie le rejoindront.

« Mais Dieu est riche en compassion. A cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts en raison de nos fautes, il nous a rendus à la vie avec Christ – c’est par grâce que vous êtes sauvés –, il nous a ressuscités et fait asseoir avec lui dans les lieux célestes, en Jésus-Christ, » Ephésiens 2:4-6

Mais qu’est-ce cela ? Il y a quelqu’un qui se tient entre le train et nous. C’est Jésus, et Il a payé le prix que la justice exigeait à cause de nos péchés. Le train L’a percuté, Lui, et pas nous.

« En effet, c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est pas par les œuvres, afin que personne ne puisse se vanter. En réalité, c’est lui qui nous a faits ; nous avons été créés en Jésus-Christ pour des œuvres bonnes que Dieu a préparées d’avance afin que nous les pratiquions. » Ephésiens 2:8-10 ( SG21 )

A présent, Il offre le pardon des péchés, un nouveau cœur, purifié devant Dieu, et une vie épanouissante qui continue jusque dans l’éternité pour tous ceux qui viennent à Lui. Demande pardon et détourne-toi de cette vie qui te conduit à un crash avec la justice. Place ta foi dans le Seigneur Jésus, fais-Lui confiance et sers-Le.

Échappe à l’accident ferroviaire et vis !

Une prière pour aujourd’hui

Seigneur, merci car en Toi nous avons l’assurance de la vie éternelle, mais combien aussi Tu nous gardes chaque jour des œuvres démoniaques. Garde moi sous Tes ailes protectrices encore aujourd’hui. Amen

D’autres pensées bibliques à lire sur

╰▶ www.Viechretienne.net/pensee-du-jour

4+